Avec SoCARRIÈRES* et Christophe DELRIEU, les Carriérois se mobilisent pour leurs commerces !

Aujourd’hui nos hypermarchés sont menacés par une politique municipale incapable de comprendre et de défendre les dimensions sociales, économiques et humaines d’un hypermarché  de proximité. Avec plus de 1200 signataires, les Carriérois démontrent leur attachement à leurs commerces et soulignent l’absurdité des projets de la municipalité !

Nos hypermarchés apportent une proximité et un rapport qualité/prix qui profitent à tous les Carriérois !

Christophe DELRIEU

Quartier Saint-Louis : l’hypermarché menacé

  • réduction de la surface commerciale de moitié

En passant de 5000 m2 à 2500 m2,les Carriérois du quartier Saint-Louis seraient privés d’une surface commerciale suffisante alors que 3800 logements sont attendus dans la ville (Centralité et autres programmes immobiliers annexes).

  • déplacement de l’autre côté de la route départementale

Ce nouvel espace commercial restreint à 2500 m2 seulement serait en plus confiné de l’autre côté de la route départementale, privant tout le quartier Saint-Louis de son hypermarché de proximité !  

  • suppression de la station-service

Ce projet prévoit également la suppression de la station-service qui reste une des plus fréquentées de notre territoire.

Les Carriérois se mobilisent massivement en signant la pétition de SoCARRIÈRES*.

Quartier Centre : l’hypermarché freiné

  • annulation du permis d’agrandissement

Le projet d’agrandissement de l’hypermarché (Route d’Andrésy), avec une nouvelle galerie commerciale, un espace redimensionné, refait à neuf, accompagné d’une nouvelle station-service, a été annulé par la mairie.

  • un espace-drive retardé

L’annulation du permis d’agrandissement retarde d’autant l’ouverture d’un nouvel espace-drive qui faisait partie intégrante de ce vaste projet économique.

Ne pas accompagner les commerçants est déjà surprenant ! Freiner leur développement n'a vraiment aucun sens !

Christophe DELRIEU

Quartier Bords-de-Seine : toujours aucun commerce de proximité

Quartier Bords-de-Seine : toujours aucun commerce de proximité. / SoCARRIERES
  • des espaces fermés et des habitants oubliés

Tous les habitants du quartier des Bords-de-Seine le constatent tous les jours : les panneaux de bois restent, les commerces n’ouvrent pas. La mairie ne s’occupe plus du tout du quartier.

Nos commerçants sont eux aussi abandonnés !

Tous les commerçants le soulignent, il n’existe aujourd’hui aucun accompagnement réel de la municipalité pour les informer et les soutenir dans la recherche, l’implantation et l’ouverture de nouveaux espaces. Cette situation est quasi générale sur toute la ville. Ils se sentent abandonnés par la municipalité ! Aucune information sur les projets à venir, aucun accompagnement pour les maintenir dans les futurs projets, et même pire : certains subissent des actions municipales qui n’ont pour seule conséquence que de réduire leur chiffre d’affaires !  Une petite considération avant les élections n’y changera rien : notre petit commerce s’effondre après 6 années d’abandon total !

RÉAGISSONS !

Apporter votre témoignage

A côté d’un commerce déjà fermé, la municipalité va même jusqu’à implanter rapidement une ludothèque, sans réflexion de fond sur le projet, juste pour cacher la disparition de nos commerces !

A côté d’un commerce déjà fermé, la municipalité va même jusqu’à implanter rapidement une ludothèque, sans réflexion de fond sur le projet, juste pour cacher la disparition de nos commerces !

 

Documents SoCARRIERES* :

- Avec SoCARRIÈRES* et Christophe DELRIEU, les Carriérois se mobilisent pour leurs commerces !

Revenir